L'homme qui voulait nous rendre fiers

Vendu par Bouquinerie du Sart (59)

3,40 €
  • etat bon état
  • auteur lucas stoa
  • editions jean-pierre vasseur
  • Année 2011
  • reliure Broché

Description

L'homme qui voulait nous rendre fiers

Le saviez-vous ? Jusqu’au printemps 2007, nous avions perdu la fierté d’être français. C’est en
tout cas ce qu’affirmait celui que 53% des électeurs français venaient alors de choisir comme chef de l’Etat pour les cinq années à venir. Il avait même fait de la fierté l’un des quinze principaux points de son programme électoral. Il avait martelé ce slogan tout au long de la campagne et, le soir de son élection, il déclarait dans son premier discours présidentiel : « J’éprouve depuis mon plus jeune âge la fierté indicible d’appartenir à une grande, vieille et belle nation, la France… Je veux remettre à l’honneur la nation et l’identité nationale. Je veux rendre aux Français la fierté d’être Français. » Quatre ans plus tard et à quelques mois d’une nouvelle élection présidentielle, il est plus
intéressant que jamais de savoir ce qu’est devenue sa singulière promesse. L’étude d’un sujet aussi
transversal permet – à la lumière des évolutions économiques, sociales, morales ou intellectuelles
intervenues depuis 2007 - une approche globale de ce que l’ère Sarkozy a apporté - ou retranché - à notre pays. Dans quels domaines, les Français auraient-ils des raisons de se sentir plus fiers d’eux-mêmes, de leur pays ou, plus accessoirement, de leur chef de l’Etat qu’il y a quatre ans? C’est à ces questions simples que le livre de Lucas Stoa apporte des réponses. Elles sont toujours basées sur des faits et des événements précis et abondamment illustrées par les déclarations réelles du personnage central. Lucas Stoa est professeur agrégé d’allemand. Alternant humour et gravité (le style du président se prête très bien à cette ambivalence), il ne cherche évidemment pas à cacher ses propres sentiments vis-à-vis du mode d’exercice du pouvoir qui s’est développé depuis 2007. Sa bonne connaissance de la presse et de la politique allemande lui permet également de dresser un portrait très révélateur de la manière dont nos voisins d’Outre-Rhin perçoivent Nicolas Sarkozy. Mais au-delà de l’humeur personnelle, la priorité absolue est donnée aux faits. Ils ont été si nombreux et souvent si contradictoires qu’il est indispensable de bien se les remémorer au moment où s’engage une campagne électorale dont l’enjeu essentiel sera de savoir s’il est souhaitable de conserver le même chef d’Etat pour cinq années supplémentaires.

Ça va vous plaire

Voici une sélection de produits similaires

L'homme qui voulait nous rendre fiers L'homme qui voulait nous rendre fiers est dans votre panier !

CHINEZ MALIN !

Continuez vos achats chez Bouquinerie du Sart pour optimiser vos frais de port.

Haut