Lettre à une petiote sur l'abominable histoire de la bouffe industrielle

Vendu par Booki - la Librairie Solidaire de Retrilog (22)

5,60 €
  • etat très bon état
  • auteur fabrice nicolino (auteur)
  • editions les echappés
  • Année 2017
  • reliure Broché

Description

Lettre à une petiote sur l'abominable histoire de la bouffe industrielle

Après s'être adressé à Raymond dans Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture, Fabrice Nicolino raconte à une fillette l'histoire de l'alimentation humaine. De l'ère paléolithique jusqu'à nos jours, de l'hégémonie des chasseurs-cueilleurs à celle de la boîte de conserve et des plats cuisinés, la manière de se nourrir n'a cessé de muter au gré d'évolutions sociales et d'innovations techniques. Vite récupérée par les géants comme Nestlé, Bayer ; Unilever ; PepsiCo, la promesse initiale de progrès et du mieux-vivre a laissé place à de puissants lobbies industriels : la santé des hommes et des écosystèmes les laisse indifférents. Dans une prose engagée et toujours richement documentée, Fabrice Nicolino nous rappelle à juste titre que ce sont les hommes qui, par des décisions politiques et économiques, sont responsables de l'état désastreux de l'alimentation industrielle d'aujourd'hui. Pourtant, tout n'est pas perdu. Cette petite fille a encore la possibilité de faire de meilleurs choix. En se tournant par exemple vers le fabuleux modèle du peuple Karen.


Livre d'occasion écrit par Fabrice Nicolino (Auteur)
paru en 2017 aux éditions Les Echappés.

DEVELOPPEMENT DURABLE-ECOLOGIE, SPHERE SOCIALE - POLITIQUE, ALIMENTATION



144 pages, Broché

Code ISBN / EAN : 9782357661462

La photo de couverture n’est pas contractuelle.

Ça va vous plaire

Voici une sélection de produits similaires

Lettre à une petiote sur l'abominable histoire de la bouffe industrielle Lettre à une petiote sur l'abominable histoire de la bouffe industrielle est dans votre panier !

CHINEZ MALIN !

Continuez vos achats chez Booki - la Librairie Solidaire de Retrilog pour optimiser vos frais de port.

Haut