Le silence des vivants - Broché - 2013

Description

Le silence des vivants

Quinze ans avant d'entrer au monastère, Théo Zeldner était un de ces hommes que le pouvoir politique et les services spéciaux français chargeaient de supprimer ceux qu'il fallait éliminer en secret. Solitaire, tireur d'élite, il n'a jamais manqué les cibles désignées par le colonel Neumann, chef des opérations spéciales. Il le faisait sans états d'âme, convaincu d'être du côté du Bien, celui de la République. Mais, un jour, au cours d'une mission en Afrique, Zeldner n'a plus eu sa conscience pour lui. C'était en mai 1995. Envoyé par Neumann dans le Nord Kivu, au Congo Kinshasa, un des endroits les plus dangereux de la planète, il avait mission de supprimer Moïse Mulunda, opposant au pouvoir en place et chef de guerre hutu qui contrôlait une région riche en métaux rares. Neumann lui avait affirmé que Mulunda nuisait aux intérêts français et Zeldner, comme d'habitude, s'était contenté de cette explication lapidaire. Une fois sur place, le choc fut terrible : il découvrit l'horreur des conflits ethniques qui ensanglantaient la région, les massacres, les viols atroces, conséquences des guerres que se livraient déjà les grandes puissances pour mettre la main sur les ressources minières du Congo. Une mission en enfer qui eut sur lui l'effet d'un catalyseur et lui fit brutalement prendre conscience qu'il n'incarnait plus le Bien, que, lui aussi, n'était rien d'autre qu'un tueur. Qu'il était passé du côté du Mal. Ecoeuré d'avoir assassiné Mulunda et les siens au nom d'un Etat qu'il croyait moral mais qui était prêt au pire pour préserver ses intérêts, Zeldner quitta tout et entra dans un monastère cistercien perdu au fond d'une vallée de l'Ardèche. Il voulait devenir un autre homme, se rapprocher d'un Dieu auquel il croyait à peine et effacer la culpabilité qui le minait. Il n'avait que quarante ans. Zeldner aurait pu continuer ainsi à chercher Dieu et le pardon de ses crimes si, quinze ans plus tard, le monde et son passé n'étaient pas revenus frapper à la porte de sa cell


Livre d'occasion écrit par Jacques Baudouin
paru en 2013 aux éditions Robert Laffont.
Policiers, Policier, Thrillers
357 pages, Broché
Code ISBN / EAN : 9782221131220

La photo de couverture n’est pas contractuelle.

En lire plus
  • Auteur Jacques baudouin
  • Editions Robert laffont
  • Année 2013
  • Reliure Broché
  • Langue Français
  • Format Moyen
  • ISBN 9782221131220

Options de livraison

Plusieurs options de livraison vous seront proposées lors de la finalisation de votre achat selon le vendeur que vous aurez sélectionné.

La plus grande librairie solidaire en ligne

Dans la librairie de Label Emmaüs, vous avez à disposition plus d'un million d'ouvrages, sélectionnés et triés avec soin par des salariés en parcours d'insertion professionnelle. 100% des livres sont d'occasion ! À chaque livre que vous achetez, vous contribuez au réemploi et à l'insertion professionnelle. Vous favorisez aussi l'accès à la culture pour toutes et tous.

Les Garanties Label Emmaüs

Paiement sécurisé

Label Emmaüs vous procure une expérience d’achat en ligne sécurisée grâce à la technologie Hipay et aux protocoles 3D Secure et SSL.

Satisfait ou remboursé

Nous nous engageons à vous rembourser tout objet qui ne vous satisferait pas dans un délai de 14 jours à compter de la réception de votre commande.

4,50
Très bon état
5  autres livres à partir de 4,50€
VOIR

Ça va vous plaire

Craquez aussi pour

Le silence des vivants Le silence des vivants est dans votre panier !

CHINEZ MALIN !

Continuez vos achats chez Bibliothèques Sans Frontières pour optimiser vos frais de port.